Quand la publicité confronte l’homme au sexisme

Le sexisme est-il uniquement contre les femmes dans la publicité ?

Les hommes en sortent-ils toujours glorieux, plus forts, plus intelligents, plus beaux ?

Restons logiques jusqu’au bout, si nous devons nous insurger contre l’image de la femme dans la publicité dès qu’elle est dévêtue, alors insurgeons-nous contre les stéréotypes masculins et les clichés bien placés.

L’ homme parfait est réduit à l’image d’un homme d’intérieur, qui manie l’art du ménage avec brio et use des crèmes anti rides de manière compulsive (Nivea).

Et comme si cela ne suffisait pas, les femmes se donnent aujourd’hui le droit de les choisir et les étiqueter à l’image des publicités de Gleeden ou Adopteunmec qui mettent en avant la suprématie des femmes.
gleeden-saint-valentin
Gleeden-campagneprint062012-1
3201333537099
130417_metrobus_03
Mis à nu de manière encore plus extrême que la femme dans les publicités à l’instar de la publicité du parfum Lacoste, l’homme en est réduit à un physique.

Quand il n’est pas utilisé pour un produit glamour, il est tourné en dérision et réduit aux stéreotypes de l’homme des cavernes puant et buveur de bières à l’hygiène douteuse (Pub FOX sport espagnol).

Aucun doute désormais, la publicité instrumentalise et tourne tout le monde en dérision.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s