Regard publicitaire : BNP Paribas concept

Penchons nous sur un concept original signé BNP Paribas, partenaire officiel des Étoiles de la Pub :

La campagne Ma Pub Ici, qui offre l’opportunité aux entrepreneurs lauréats de leur concours d’être mis en avant dans les agences de la banque durant un mois.

Une idée originale qui offre de la visibilité aux entrepreneurs aussi bien qu’à BNP Paribas, qui n’est pas leur partenaire sans raison. En effet on offrant des services de qualités et un fort soutien aux entrepreneurs BNP Paribas se présente au public à travers cette campagne comme leur partenaire officiel.

https://www.parlonspme.fr/mapubici

Capture d’écran 2014-11-14 à 14.53.39 Capture d’écran 2014-11-14 à 14.54.45 Capture d’écran 2014-11-14 à 14.54.35 Capture d’écran 2014-11-14 à 14.54.24

Lire la suite

Publicités

La publicité à court d’idées ?

Si l’on en croit les dires du théoricien de la communication Marshall McLuhan « la publicité est la plus grande forme d’art du XXème siècle ». Ainsi, comme tous les artistes, les créatifs sont en quête d’inspiration. Pour la trouver ils parcourent des banques d’images, des sites d’inspiration, ils lisent et se cultivent sur le domaine concerné. Ce travail de documentation amène les créatifs à respecter les dernières tendances créatives en webdesign, en graphisme, en conception/rédaction… Une certaine homogénéisation des campagnes en découle, parfois plus frappante que la moyenne, comme dans les exemples développés ci dessous :

On dirait presque qu’il s’agit de trouver les 7 différences dans ces 3 campagnes. Chaque marque automobile promeut dans sa publicité, son nouveau modèle électrique. Et chaque fois le script est le même : on met en scène une époque où l’électricité n’aurait jamais été inventée, et où tous les appareils fonctionneraient à la vapeur… Dévoilée par le bloggeur Joe la Pompe, cette anomalie créative reste étrange. Les trois publicités datent de 2011 : mars pour la première, mai pour les deux suivantes. Coïncidence ou plagiat organisé ? Nul ne le saura jamais.

(Mitsubishi i-Miev)

 

(Nissan Leaf)

 

(Renault ZE)

Lire la suite

COUPE DU MONDE : QUAND LA PUBLICITE ENTRE EN JEU

La coupe du monde de football, événement interplanétaire qui a lieu tous les 4 ans, est l’occasion pour les grandes enseignes de jouer des coudes et rivaliser d’inventivité afin de promouvoir leurs marques et frapper les esprits.

 

Quand on sait que TF1 espérait récolter entre 43 et 55 millions d’euros de recettes publicitaires pendant cette Coupe du Monde -après avoir dépensé 130 millions d’euros pour acheter les droits télé de cette dernière- il est évident que cela n’est pas négligeable ! Par exemple, pour le match France-Honduras, un spot de 30 secondes diffusé sur TF1 était vendu 185 000 euros.

 

Nike, Adidas, Coca Cola, sites de paris en ligne, les marques et les chaînes ont bien cerné le profil des aficionados du football, et la mi-temps est l’occasion de voir s’enchaîner des publicités toutes plus créatives les unes que les autres. Florilège des meilleures pubs de cette Coupe du Monde.

 

Pepsi, qui réalise une pub colorée et entraînante sur fond de Rio de Janeiro et d’un détournement de « Heroes » de David Bowie:

 

De plus, Adidas nous a offert un spot plein d’adrénaline #allinornothing:

 

Voilà une pub Visa haute en couleurs reprenant tous les chants de supporters des équipes participantes par des enfants Brésiliens :

 

Pub amusante de Kia avec Adriana Lima, montrant bien les beautés du football et du Brésil, en quelque sorte :

 

Ici, une publicité très inspirante signée Carlsberg, démontrant que le football n’a pas de frontières, mais qu’au contraire cela réunit toutes les nations, « use the magic of football to bring people together » :

 

Et pour finir, la pub Nike « The Last Game », sûrement la mieux réalisée, la plus commentée et appréciée de cette 20ème Coupe du Monde. Réunissant les plus grands footballeurs de la planète, « kidnappés » aux 4 coins du monde, et qui sont prêts à tout donner pour mener leur pays à la victoire  :

 

Mais la télévision n’a pas été le seul vecteur de promotion des marques. En effet, Twitter et les réseaux sociaux ont également vu les marques réagir aux matchs de cette coupe du monde, toujours avec humour et subtilité, comme c’est le cas pour cette « fausse pub » Marc Dorcel dévoilée sur les réseaux sociaux au début de la Coupe du Monde.

 

Monop' Coupe du MondeMonoprix a su démontrer son patriotisme à l’approche du match France-Allemagne dans la pub ci-dessus, et en postant ceci sur Twitter #Monoprix : « On peut être fier de notre mayo ! », de même que Mercedes, lors de la finale Allemagne-Argentine. Egalement avec l’idée des #hashflags lancés par Twitter pendant la Coupe du Monde, les supporters et les marques pouvaient commenter en live les matchs.

Rendez-vous dans 4 ans !

 

 

Coup d’envoi donné par Camille VCP, Citépub-Citécom