Le japon, WTF ⁉

☯ Au Japon les publicités font l’apologie de l’absurde. Etonnantes, décalées voire vraiment incompréhensibles, les publicitaires ne reculent devant rien.

Le TOP 5.

1- L’homme banane 

2- Les chocoballs chanteuses

3- Le petit chaperon rouge revisité 

4- Les chenilles supernaturelles

5- Le lait aux super-pouvoirs 
 

☯ Les codes publicitaires sont très différents des notres si bien que les multinationales telles que Oasis ou Fanta se prettent au jeu et réalisent des publicités WTF à la « sauce japonaise ». Elles ont su adapter leurs publicités pour intégrer avec brio les codes de la culture nipponne.

En premier lieu, Oasis avec le terrifiant Rubberduckzilla.
 

 

Puis, cette publicité tout aussi rocambolesque pour Fanta Lemon.

☯ De ces publicités est né le « Japandering » ( « Pandering » signifie « flatter »), c’est-à-dire lorsque des stars occidentales viennent tourner des publicités japonaises. Nombre de stars américaines ont vendu leur âme au diable en acceptant de jouer pour ces commercials et nous livrent un jeu d’acteur remarquable, à la hauteur du scénario..

Ainsi, Arnold Schwarzenegger ou Schwar-chan comme le surnomment les Japonais, perd tout le respect que peut imposer son titre de gouverneur de Californie en ces quelques secondes de vidéo.
 

 

Tommy Lee Jones le rejoint dans sa descente aux enfers avec cette publicité pour Suntory.
 

 

WTF ?! C’est le mot.

Inspirer les humoristes.

Même pour faire leur publicité les humoristes prennent volontairement du recul face aux publicités extravagantes des grandes maisons et font preuve de beaucoup d’auto-dérision et de sarcasme pour nous offrir des parodies à la hauteur de leurs spectacles. Une façon de voir le monde de la pub haute en couleurs !

A commencer par Audrey Lamy, qui, pour la promo de son nouveau DVD « Dernières avant Vegas », a parodié la publicité Chanel n°5 de Brad Pitt. Barbue, chevelue et avec une chemise comparable à celle de l’acteur, elle est méconnaissable. Elle se lance alors, tout comme lui, dans un monologue en anglais incompréhensible « My foot, my football, my free, my frisbee, my friend, Flipper the dauphin… »


Evidemment,Yann Barthes du Petit Journal a sauté sur l’occasion! Il lance alors un défi à son équipe : « Toi aussi comme Brad Pitt fais une pub Chanel qu’on ne comprend pas en moins d’une minute ». Une caméra, des mots cucul-la-praline, quelques références à Fort Boyard (oui, ils ont même pensé à Passe-Partout ! ) et nous voilà plongé de  nouveau dans cette publicité décalée.

A regarder à partir de la 14ème minute.

Après Audrey Lamy, c’est au tour de Florence Foresti de parodier la fameuse publicité « Dior J’adore » pour promouvoir la sortie de son nouveau DVD « Foresti Party ». A la façon de la sublime Charlize Théron elle commence par se dévêtir langoureusement dans un appartement bourgeois, mais de maladresse en maladresse elle nous ramène rapidement à la dure réalité, la vraie vie c’est loin d’être ca.

Enfin, dans un style complètement différent, La ferme Jérôme parodie avec les Studios Bagel la publicité Yop. D’ordinaire, innocentes « c’est MON Yop », ici ils inversent les rôles entre l’adolescent et la mère de famille et imaginent une réalité beaucoup plus difficile à entendre. « Parce que c’est toi qui l’a acheté avec ton argent peut-être ? Jcrois pas non ! Tu bosses toi ou tu glande dans ton école d’art que je te paye ! »

C’est NOTRE Yop.

Le buzz de Citépub-Citécom


☆ Cette année, les Etoiles de la Pub lancent une nouvelle catégorie lors du concours de création publicitaire : le buzz. Les participants devaient utiliser les multiples canaux de communication de la marque Bizzbee et mettre en place une vidéo expliquant leur idée pour développer la notoriété de la marque et augmenter le traffic en magasin.

☆ Pour promouvoir cette catégorie, l’équipe des Etoiles de la Pub a décidé de lancer son propre buzz.
Pour ce faire, les membres de l’association ont créé une chorégraphie originale (sur la musique Deceptacon du Tigre) qu’ils ont dansé aux endroits clés de Lille. A la fin de la vidéo, ils allaient à la rencontre des spectateurs pour distribuer des flyers et parler de l’évènement. Ils ont réussi à toucher la grande majorité des passants, certains ayant même rejoint l’équipe et participé à la chorégraphie comme vous pourrez le voir dans la vidéo.
Cette vidéo fait le buzz sur le net, en deux jours, elle a déjà été visionnée par près de 2000 personnes et été partagée de nombreuses fois tels que par la page de Lille sur Facebook ou sur des blogs de publicité.

☆ A votre tour de faire tourner le buzz ! ☆